Communiqués de presse

Win-Win idée du Lac de Constance

La boîte à œufs réutilisable du producteur Hönig est une réussite auprès des commerçants et des consommateurs – promoteur Edeka


Les œufs de poules peuvent être maintenant achetés, transportés, stockés et cuits grâce à la nouvelle boîte à œufs réutilisable « MeiBox » développé par le distributeur d’œufs Christoph Hönig. Le concept d’emballage offre des avantages aux fournisseurs, commerçants et consommateurs.


Le nom original du produit, « MeiBox », évoque simultanément des associations au Web 2.0-modernisme, à un dialecte rustique et au noyau essentiel réutilisable de cette boîte d’emballage pour les œufs.  La boîte en plastique avec ses deux accessoires alvéolés amovibles, chacun pouvant porter quatre œufs, a été conçue par l’associé-gérant, Christoph Hönig (42 ans), producteur d’œufs de l’entreprise agricole familiale Hönig-Hof GmbH dont le siège social se situe à Mühlingen en Allemagne. De métier ingénieur, il a dû investir 120 000 Euro dans son projet.

 

Chaque boîte peut comporter l’enseigne du commerçant. Le système de la boîte à œufs réutilisable en plastique devrait fidéliser encore plus le consommateur à  des magasins alimentaires de concessionnaires indépendants. «En outre, les commerçants bénéficient de la publicité permanente que fait la MeiBox constamment dans le réfrigérateur du consommateur», est persuadé Monsieur Hönig.

Selon lui, le système circulaire peut économiser à long terme une importante quantité d’emballages jetables. « Celui –ci évite les déchets et réduit les coûts d’emballage qui représentent jusqu’à 10 % du prix de vente.


Au TPV (terminal point de vente) la MeiBox coûte 2,99 €, ce qui correspond à peu près au prix d’acquisition. Un bonus pour les achats respectueux de l’environnement est offert aux consommateurs – en plus du transport sûr et de la possibilité de faire cuire des œufs en économisant de l’eau et de l’énergie avec les accessoires alvéolés amovibles : À la caisse, l’acheteur reçoit une remise de un centime d’euro pour chaque œuf régional de grandeur XL et L acheté. Monsieur Hönig a lancé son idée en octobre 2009 chez Hieber qui tient des magasins Edeka.


Les habitants de Lörrach ont intégré la MeiBox dans leurs entreprises avec un projet pour les apprentis qui a récemment gagné la Sales Cup d’une succursale du journal d’alimentation (Lebensmittelzeitung), le journal « Lebensmittelzeitung Direkt ». Après que les collègues de Hieber Baur, Rees, Hengge et Sulger soient rentrés dans le système réutilisable, celui-ci prend pied dans le nord de la république allemande. Entre-temps, Christoph Hönig a également vendu des MeiBox qui sont disponibles en six couleurs en dehors des magasins Edeka et en a déjà livré 75 000 unités.

Les commerçants interviewés par le journal d’alimentation (Lebensmittelzeitung) félicitent la MeiBox.

« En termes de quantités, les œufs en vrac étaient placés en dernier plan. Maintenant  ils sont les articles les plus forts, leur quota de vente d’œufs a augmenté de 10 à 20 % », raconte Michael Rees. Ce marchant d’Edeka qui exploite cinq magasins dans le sud-ouest de l’Allemagne, a déjà vendu dans ses magasins à Karlsruhe-Knielingen et Fribourg-St. George 800 boîtes à œufs réutilisable MeiBox. « Très satisfait » est le marchant avec le retentissement positif que la boîte à œufs réutilisable MeiBox, « placée directement vers les œufs vendus en vrac », a auprès des consommateurs.


Le collègue de Rees, Volker Winkler qui est propriétaire de trois magasins Aktiv-Markt à Weiterstadt, Alsbach et Klein-Gerau, est satisfait de la « fidélisation signifiante de la clientèle ». Pour lui aussi, après l’introduction de la boîte à œufs réutilisable, la vente des œufs en vrac a considérablement augmenté.
En outre, Christoph Hönig avec son innovation est présent dans les 54 succursales des chaînes organique Alnatura. Selon Björn Meuser, le gestionnaire de gamme, les habitants de Bickenbach ont tout d’abord commandé 5 000 MeiBox et depuis son lancement le 26 mai 2010, 2 000 unités ont été vendues. Alnatura voit l’avantage principal moins dans les facteurs de promotion ou de fidélisation de la clientèle, mais plutôt dans l’économie des emballages jetables. La boîte à œufs MeiBox est un « investissement dans l’avenir », avec laquelle « les boîtes coûteuses en carton » seront éliminées, souligne Monsieur Meuser.

Les trois magasins allemands Migros à Fribourg, Lörrach et Reutlingen ont vendu jusqu’à aujourd’hui « plusieurs milliers » de boîtes à œufs MeiBox. « Mes attentes se sont réalisées », a déclaré le PDG Eric Fischer au journal d’alimentation. Selon le manager, le concept réutilisable est « très bien pour le marché suisse », même si la vente des œufs en vrac dans le pays voisin n’a pas la même signification qu’en Allemagne. Christoph Hönig est déjà en train d’exploiter ses chances d’exportation. L’entrepreneur confirme les discussions préliminaires avec le suisse de la distribution alimentaire Migros Primus ainsi qu’avec son plus grand rivale national Coop.

(Source: hdw/lz 27-10)